Dématérialisé ou format physique ?

Une question qui revient de plus en plus souvent surtout avec l’Ultra HD, les plateformes de VOD/SVOD proposant des services de plus en plus quali. Mais reste l’éternel problème de tous ces services OTT : le débit.

Alors, que vaut par exemple un film en Ultra HD 4K et HDR Dolby Vision sur l’Apple TV 4K (via iTunes) face au même film mais sur un disque Blu-ray Ultra HD HDR Dolby Vision via une platine OPPO 203 ?

Réponse dans cette vidéo proposée par Vincent Teoh du très bon site hdtvtest.co.uk (un des rares sites, mais en anglais, à encore faire des tests assez pointus sur les téléviseurs) qui compare plusieurs films en UHD Dolby Vision sur 2 TV côte à côte.

Résultat, il n’y a pas de surprise, la version physique sur Blu-ray Ultra HD 4K l’emporte même si comme dit dans la vidéo, à partir d’une certaine distance un utilisateur lambda ne fera aucune différence entre les deux formats.

Seuls les plus pointilleux d’entre nous sauront remarquer les défauts de l’Apple TV / iTunes 4K dû au faible bitrate (15 à 25 Mbps pour la 4K sur iTunes contre 50 à 100 sur galette UHD) : lissage / manque de piqué, des macroblock dans les zones très sombres, ou encore des micro-saccades à cause du 60 Hz et de l’absence du 24 Hz (un des problèmes majeurs de l’ATV 4K en cours de correction).

Dernier point en faveur du format physique, l’audio. Pas de Dolby ATMOS / DTS:X sur l’Apple TV 4K.

Petit bonus pour finir, un comparatif sur l’Apple TV 4K (toujours sur iTunes) avec un film à la location en Dolby Vision sur une TV 4K HDR10 et une TV 4K Dolby Vision.